01 avril 2013

La mémoire en feu

“Ma mémoire est en feu. (...) Ma mère m’a fait un don. Il rayonne dans mon corps. Ne me cherchez ni aujourd’hui, ni demain. Je suis parti loin, je suis dans une fosse de larmes.“ (extrait de “Ma vie“) Obsession, 1943, Centre Pompidou, déposé aux Beaux-arts de Nantes Chagall est un peintre de la mémoire. Il a créé un langage pictural en allant puiser dans ses souvenirs personnels et dans ceux d’une mémoire collective : des instantanés de vie, des sensations, des émotions qui envahissent des compositions où cohabitent... [Lire la suite]

01 avril 2013

Bohême, amour et révolution

En 1914, après un passage à Berlin où a lieu sa première expostion personnelle, Chagall décide de retourner à Vitebsk, mais la guerre éclate et il est contraint de rester en Russie.  Son séjour à Vitebsk, devenue ville de garnison, est l’occasion pour Chagall de croquer de nombreux portraits de soldats et de personnages locaux, il saisit aussi des lieux de Vitebsk qui, il ne le savait pas encore, allaient disparaitre           Le soldat blessé, 1914, GalerieTretyakov, Moscou   Les portes... [Lire la suite]
Posté par Rosaleen Crowley à 00:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 avril 2013

La vie

L’apparente simplicité de l’œuvre de Chagall, cette charmante naïveté aérienne et légère est trompeuse : comme souvent dans les œuvres les plus “simples“, l’art de Chagall est d’une incroyable complexité que cette exposition a le mérite de révéler pleinement. Toujours traversées d’une grande poésie, les œuvres du peintre sont riches de nombreux symboles, hommages, références religieuses et culturelles qu’il n’est pas toujours facile de décrypter… L’agitation de l’époque dans laquelle il a vécu, la tragédie de la Shoah,... [Lire la suite]
Posté par Rosaleen Crowley à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 avril 2013

Hey ! Part II, Musée d’Art Brut et d’Art Singulier (Halle Saint Pierre, Paris)

Avant de me rendre à Hey ! Part II, dont je n’avais pas vu la première partie, je m’attendais à une exposition vive, colorée, en un mot pop ! Ma surprise fut de taille et au final, je me demande si de Soutine à Chagall, de Sous Influence à Hey !, en passant par l’exposition Linder, il n’y a pas une logique en quinconce qui guide mes pas ? Le pavillon de la Halle Saint Pierre, qui accueillait autrefois un marché, est un lieu charmant. Construit dans le style XIXe de Baltard, l’extérieur du pavillon est... [Lire la suite]
Posté par Rosaleen Crowley à 16:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 avril 2013

Maniérisme et délicatesse

Quittant l’espace chaleureux de l’accueil, de la librairie et du café, je pénètre dans un univers sombre, où un “j’ai froid“ robotique se fait entendre, en boucle. Ignorant ce son lancinant de train fantôme, je tente de me concentrer sur les œuvres les unes après les autres car l’espace assez ouvert, invite à se précipiter vers les formes noires et métalliques qui luisent au fond… Résistant à la curiosité, vaguement inquiète par tant de présences “biomécaniques“, je m’arrête en premier lieu devant les œuvres de Stéphanie Lucas entre... [Lire la suite]
28 avril 2013

Monstres et compagnie

En continuant vers la droite, les trois œuvres en céramique de Caroline Smit claquent sur les panneaux noirs de l’exposition, tant par la luisance et les couleurs vives de la céramique que par la force des figures qu’elles présentent. Silver tears, Caroline Smit Silver tears représente une femme assise sur ses genoux, jambes légèrement écartées qui relèvent ses cheveux renversés sur son visage, de ses yeux et de sa bouche sortent des larmes couleur argent. Dans un style tendance Art Déco, Caroline Smit revisite la figure de la... [Lire la suite]
28 avril 2013

Rites et identités

Quitter le rez-de-chaussée pour monter à l’étage est en soi une forme de rédemption… Alors, après les ténèbres, la lumière éclatante du paradis ? Un paradis artificiel peut-être, célébré par les couleurs vives de la collection de Psychédéliques Posters, quand je vous disais qu’il y avait un lien avec Sous Influences... Ici la scénographie s’organise autour de panneaux blancs mais la correspondance entre les œuvres me parait moins évidente. L’exposition rend surtout compte de la variété et de la vivacité créative de l’art... [Lire la suite]