Renonçant pour le moment à l’exposition Dali (trop de monde !), j’ai décidé de visiter l’exposition au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, Femme / Objet, consacrée à Linder.

Les colonnades de type antique, très Art Déco, la péniche qui passe sur la Seine, la Tour Eiffel au loin… fabriquent un agencement étrange, un espace mythologique, comme soustrait à la ville. 

Crowley - MAM    Crowley - Tour Eiffel

Jean-Michel Basquiat, dont le portrait est accroché au Palais de Tokyo, admire lui aussi la vue, juste à côté des affaires des SDF alignés sous le “péristyle“. De la rue au musée, il y n'y a - rarement - qu'un pas...

Crowley - Basquiat

Ce bâtiment qui fut construit en 1937 était conçu dès le départ pour abriter deux musées d’art moderne : l’un national, dans l’aile Ouest, l’autre de la ville de Paris, dans l’aile Est. Le Musée d’Art Moderne de la ville de Paris inauguré en 1961 (avec le fonds du Petit Palais), conserve 9 000 œuvres et accueille de grandes expositions temporaires. En face, le Palais de Tokyo est devenu un centre d’art dédié à la création contemporaine, depuis que ses collections ont été transférées au Centre Pompidou, en 1977.