Avant de me lancer, une petite explication sur le nom de mon blog.

Une exsurgence est une source d’eau qui surgit de terre. Du monde enfoui jaillit donc l’un de nos bienfaits les plus fondamentaux : l’eau. J’y vois une belle image à laquelle je ne résiste pas, j’ai beau repousser le mot de côté, il revient obstinément… l’art comme une eau bienfaitrice qui jaillit des profondeurs, voilà qui me convient.

D'autre part, pour avoir envie d’écrire, il faut que ça déborde, d’où lurgence. L’écriture est avant tout un jaillissement spontané, incontrôlable parfois, qui prend sa source dans une grotte secrète où il fait bon se réfugier... Dans un second temps seulement, nait l’idée du partage mais pour communiquer à l’autre, il est nécessaire de retenir, de circonscrire et de canaliser ce flot impétueux. Grâce à un travail sur l’écriture l’urgence se calme et peut ainsi se transformer en ex(s)urgence

Exsurgence = source d’émerveillement + jaillissement + partage

Et, sur la délicate question de l’envie des autres de lire mes Exsurgences…  et bien, l’existence même de ce blog prouve que j’ai pris le pari qu’au détour de balades au fin fond du Net quelques égarés viendront se rafraichir chez moi.

Crowley - roue